Jean-Christophe Tortora, PDG de La Tribune



Publié le Mardi 18 novembre 2014

Pour ce Toulousain de seulement 37 ans, la priorité est d’apporter une info de qualité, tant au niveau globale et que locale. Quand il a appris qu’ELA développait son action « Mets tes baskets dans l’entreprise » partout en France, Jean-Christophe Tortora, PDG de l’hebdomadaire La Tribune, a offert une sur-couverture publicitaire dans son édition du 6 juin 2014, ainsi que la publication, sur son site web, d’une interview croisée entre Guy Alba, Président-Fondateur d’ELA, et Zinédine Zidane, membre d’honneur de l’association. Rencontre avec un jeune, et déjà grand, patron de presse.

Pourquoi avez-vous offert à la campagne « Mets tes baskets dans l’entreprise » une telle visibilité ?

En tant que grand média économique, avec une audience de 1,8 million de visiteurs uniques par mois, je considère que La Tribune a, à la fois, une responsabilité d’information et une mission de sensibilisation auprès de son lectorat. Il m’a semblé opportun de profiter de la campagne « Mets tes baskets dans l’entreprise », menée par ELA depuis quatre ans, pour prouver que La Tribune peut être un média sensible à d’autres enjeux que le business, la rentabilité ou la croissance. C’est aussi un moyen de donner de la visibilité et du sens à une opération solidaire auprès de nombreuses entreprises présentes, le 6 juin dernier, à notre traditionnel petit-déjeuner Club Entreprises La Tribune, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de région Paris Ile-de-France. A cette occasion, des centaines d’exemplaires du journal ont été distribués à nos invités, ainsi qu’un flyer d’information sur l’association et un podomètre ELA. Le thème de cette rencontre : « Le défi de la responsabilité d’entreprise », a d’ailleurs été développé par notre invité principal Charles Lantiéri, Directeur Général délégué à la Française des Jeux (FDJ) et Président de la Fondation FDJ, qu’ELA connaît très bien…

Qu’est-ce qui vous a séduit dans le concept de l’opération « Mets tes baskets dans l’entreprise » ?

Je ne connais pas d’autres actions qui mobilisent à ce point l’ensemble des collaborateurs d’une entreprise. L’opération « Mets tes baskets… » démontre que l’action caritative n’est pas le seul fait du dirigeant, mais bien une démarche collective de l’ensemble des salariés. J’apprécie tout particulièrement l’aspect innovant et territorial de l’opération, car je défends moi-même un média décentralisé (on a dix bureaux en région). Comme ELA est très présente dans les territoires, j’espère que La Tribune pourra être le relais de sa campagne citoyenne partout en France.

Globalement, quelle est la stratégie de votre entreprise en matière de politique de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) ?

Je crois que l’entreprise a un vrai rôle social à jouer dans notre société. C’est quand même le lieu où l’on consacre le plus temps et d’investissement personnel dans notre vie. Parmi les sujets qui me tiennent à cœur, je compte notamment l’égalité professionnelle, la diversité et l’égalité des chances, par le biais du numérique, mais aussi l’économie sociale et solidaire…

En tant que dirigeant d’entreprise, êtes-vous particulièrement sensible au développement du capital santé et du bien-être de vos salariés ?

C’est un enjeu majeur. Le capital humain est le premier capital d’une entreprise. Il faut donc le préserver autant que possible. Cela passe par un accompagnement spécifique tout au long de la vie professionnelle.

Pensez-vous qu’un jour La Tribune participera à l’opération « Mets tes baskets dans l’entreprise » ?

L’an prochain, on tentera de développer l’opération au sein de nos équipes en région.