Un dérivé de la vitamine E favorise la réparation de la myéline dans la sclérose en plaques



Publié le Vendredi 10 octobre 2014

inserm_54829

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie inflammatoire du système nerveux central (SNC) qui entraine une démyélinisation et une perte axonale avec comme conséquence un handicap neurologique sévère.

Les traitements actuels de la SEP sont principalement à visée neuro-inflammatoire et n’ont qu’une faible incidence sur la réparation de la myéline du système nerveux central. Un traitement stimulant la remyélinisation représenterait une avancée majeure dans le traitement de la maladie.

Les cellules donnant naissance aux cellules fabriquant la myéline peuvent réparer les lésions du système nerveux central. Cependant, dans la plupart des cas, la remyélinisation échoue, aboutissant à un handicap neurologique irréversible.

Les capacités d’une nouvelle molécule de synthèse baptisée TFA-12, dérivée de la vitamine E, à promouvoir la régénérescence des cellules fabriquant la myéline, les oligodendrocytes, et la remyélinisation sont étudiées dans des modèles expérimentaux de SEP.

Le composé TFA-12 améliore de façon significative le déficit neurologique et la sévérité de la SEP induite chez les souris. Il réduit l’inflammation et la perte de myéline. TFA-12 favorise la remyélinisation en stimulant le passage des cellules donnant naissance aux oligodendrocytes à des  oligodendrocytes matures.

En conclusion, le composé TFA-12 pourrait être un candidat potentiel pour réparer la myéline dans la SEP.

Maladie : Sclérose en plaques
Modèle expérimental : Souris EAE, modèle animal de la sclérose en plaques
Type d’étude : Réparation de la myéline
Laboratoire : Dr Brahim Nait-Oumesmar, Centre de Recherche de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM), Paris, France.
Financement : ELA

Source : B. Blanchard, T. Heurtaux, C. Garcia, N.M. Moll, C. Caillava, L. Grandbarbe, A. Klosptein, C. Kerninon, M. Frah, D. Coowar, A. Baron-Van Evercooren, E. Morga, P. Heuschling, B. Nait Oumesmar. Tocopherol derivative TFA-12 promotes myelin repair in experimental models of multiple sclerosis. J. Neurosci. 2013, 33(28):11633-42.

Veille scientifique assurée en partenariat avec l’INIST-CNRS, Institut de l’Information Scientifique et Technique

p-cnrsfilaire_quadri