Perturbation de la néovascularisation dans la maladie de Krabbe



Publié le Mercredi 3 septembre 2014

La maladie de Krabbe, aussi connue comme la leucodystrophie à cellules globoïdes, est une maladie neurologique due à un déficit en une protéine appelée la bêta-galactosylcéramidase conduisant à une accumulation anormale dans le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) d’un composé toxique, la psychosine.

Elle se caractérise par une altération des cellules fabriquant la myéline, ou oligodendrocytes, et une destruction progressive de la myéline du système nerveux central et périphérique aboutissant chez l’enfant à un décès avant l’âge de deux ans.

La néovascularisation, c’est-à-dire la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins à partir de vaisseaux  préexistants, joue un rôle important dans le développement du cerveau. Cette étude a permis de constater les effets délétères de la psychosine à faible dose sur la néovascularisation. Ainsi des altérations importantes des cellules tapissant les petits vaisseaux sanguins ont été observées dans le cerveau de souris nouveau-nées malades. Ces cellules montrent également une capacité réduite à répondre aux facteurs nécessaires à une néovascularisation. Cette capacité est néanmoins restaurée lorsque l’expression du gène codant pour la bêta-galactosylcéramidase est permise.

Les altérations cellulaires des microvaisseaux observées sont également retrouvées sur une biopsie de cerveau chez un malade.

Le déficit en bêta-galactosylcéramidase induit donc des perturbations importantes dans la néovascularisation du système nerveux central susceptibles de contribuer au développement de lésions cérébrales chez les patients atteints de la maladie de Krabbe.

Maladie : Maladie de Krabbe
Modèle expérimental : Souris twitcher, modèle de la maladie de Krabbe
Type d’étude : Physiopathologie
Laboratoire : Dr Marco Presta, Département de Médecine Moléculaire et Translationnelle, Faculté de Médecine, Université de Brescia, Italie

Source : M. Belleri, R. Ronca, D. Coltrini, B. Nico, D. Ribatti, P.L. Poliani, A. Giacomini, P. Alessi, S. Marchesini, M.B. Santos, E.R. Bongarzone, M. Presta. Inhibition of angiogenesis by β-galactosylceramidase deficiency in globoid cell leukodystrophy. Brain 2013, 136(Pt 9):2859-75.

Veille scientifique assurée en partenariat avec l’INIST-CNRS, Institut de l’Information Scientifique et Technique

p-cnrsfilaire_quadri