Mise au point d’un biogel stimulant la remyélinisation de la moelle épinière démyélinisée chez le rat



Publié le Mercredi 20 novembre 2013

cerveau

La remyélinisation spontanée des nerfs d’un individu par les oligodendrocytes est un processus potentiellement efficace mais qui reste partiel.

En revanche, la transplantation de cellules provenant d’un autre individu pourrait représenter une stratégie prometteuse pour favoriser la réparation de la myéline. Néanmoins, l’injection directe au niveau d’une lésion de cellules souches du système nerveux (dites neurales) ou de cellules précurseurs d’oligodendrocytes (OPCs), desquelles dérivent les cellules fabriquant la myéline, peut ne pas être optimale. En effet, vu l’environnement tissulaire hostile auxquelles ces cellules sont confrontées, leur fonctionnement et leur survie sont faibles.

Dans cette étude, les chercheurs ont mis au point un gel biologique injectable servant de niche et offrant un micro-environnement régénératif pour les cellules OPCs greffées afin qu’elles survivent, se développent en oligodendrocytes (les cellules de la myéline) et remyélinisent les lésions du système nerveux central. Ce gel, à base d’acide hyaluronique et de gélatine, a été optimisé afin d’offrir les meilleures conditions de culture aux cellules OPCs,  notamment une bonne adhésion des cellules au biogel.

La transplantation des cellules OPCs avec le biogel chez les rats dont la moelle épinière est lésée permet une repopulation plus importante de la lésion par des oligodendrocytes matures et s’accompagne d’une remyélinisation des nerfs démyélinisés.

Cette étude met en évidence une nouvelle approche thérapeutique pouvant possiblement traiter les maladies associées à une démyélinisation.

Maladie : Maladies de la myéline
Modèles expérimentaux : Cellules précurseurs d’oligodendrocytes (OPCs) CG-4 de rat ; Rats dont la moelle épinière a été lésée chimiquement
Type d’étude : Réparation de la myéline
Laboratoire : Dr Xuejun Wen, Département de Bio-ingénierie, Université de Clemson, Charleston (SC), Etats-Unis

Source : X. Li, X. Liu, L. Cui, C. Brunson, W. Zhao, N.R. Bhat, N. Zhang, X. Wen. Engineering an in situ crosslinkable hydrogel for enhanced remyelination. FASEB J. 2013, 27(3):1127-36.

Veille scientifique assurée en partenariat avec l’INIST-CNRS, Institut de l’Information Scientifique et Technique

p-cnrsfilaire_quadri