Les cellules précurseurs d’oligodendrocytes dérivées de cellules souches de type iPS peuvent myéliniser une souris hypomyélinisée



Publié le Mercredi 22 janvier 2014

Les oligodendrocytes, cellules du système nerveux central ayant la capacité de fabriquer de la myéline, sont produites à partir de cellules précurseurs d’oligodendrocytes ou OPCs. La transplantation de ces cellules OPCs au stade néonatal permet la myélinisation d’un cerveau dysmyélinisé, c’est-à-dire dont la myéline est anormale.

Afin d’établir une source de cellules OPCs propres à un individu, le laboratoire du Pr Goldman a développé une stratégie permettant d’obtenir des cellules OPCs humaines à partir de cellules souches pluripotentes induites humaines, les hiPSCs, dérivées de cellules de peau adultes reprogrammées.

Différentes lignées de cellules hiPSCs capables de se différencier de manière efficace en cellules OPCs et en oligodendrocytes fabriquant de la myéline ont été générés.

La transplantation de ces cellules OPCs humaines dans le cerveau de souris shiverer nouveau-nées permettent une myélinisation robuste de leur cerveau et augmentent substantiellement leur survie. La rapidité et l’efficacité de la myélinisation par ces cellules OPCs dérivées de cellules de peau adultes est supérieure à celle observée avec des cellules OPCs dérivées de tissu fœtal.

D’autre part, la greffe de cellules dérivées de cellules iPSCs peut se traduire par l’apparition de tumeurs. Dans le cadre de cette étude, aucune tumeur n’a été constatée neuf mois après la transplantation des cellules OPCs produites.

Ces résultats suggèrent l’efficacité potentielle des cellules OPCs dérivées des cellules hiPSCs dans le traitement des maladies avec dégradation de myéline.

Maladie : Maladies hypomyélinisantes
Modèles expérimentaux : Cellules iPS humaines ; souris shiverer avec une hypomyélinisation à la naissance
Type d’étude : Réparation de la myéline
Laboratoire : Steven A. Goldman, Centre pour la Neuromédecine Translationelle et Département de Neurologie du Centre Médical de l’Université de Rochester, Rochester (NY), Etats-Unis

Source : S. Wang, J. Bates, X. Li, S. Schanz, D. Chandler-Militello, C. Levine, N. Maherali, L. Studer, K. Hochedlinger, M. Windrem, S.A. Goldman. Human iPSC-derived oligodendrocyte progenitor cells can myelinate and rescue a mouse model of congenital hypomyelination. Cell Stem Cell. 2013, 12(2):252-64.

Veille scientifique assurée en partenariat avec l’INIST-CNRS, Institut de l’Information Scientifique et Technique

p-cnrsfilaire_quadri