La greffe de cellules stromales mésenchymateuses induit une remyélinisation dans un modèle de sclérose en plaques



Publié le Jeudi 28 août 2014

inserm_44648

Les maladies démyélinisantes comme les leucodystrophies et la sclérose en plaques sont des maladies neurodégénératives caractérisées par une perte progressive de myéline et de cellules responsables de sa fabrication, les oligodendrocytes.
Lors d’une démyélinisation, les cellules donnant naissance aux oligodendrocytes sont activées et capables de migrer vers la région lésée où elles vont se transformer en oligodendrocytes. Malheureusement, lorsque la démyélinisation devient chronique, les cellules perdent cette capacité.
L’activation des cellules donnant naissance aux oligodendrocytes repose sur la présence de facteurs nutritifs. Beaucoup de ces facteurs sont produits par des cellules souches de la moelle osseuse appelées cellules stromales mésenchymateuses.
L’objectif de cette étude est de tester l’effet d’une thérapie cellulaire utilisant ces cellules dans un modèle de sclérose en plaques avec une démyélinisation chronique.
Après l’injection des cellules souches dans le cerveau de la souris malade, les cellules donnant naissance aux oligodendrocytes sont attirées autour et dans la zone injectée. Ces dernières se transforment en oligodendrocytes capables de fabriquer de la myéline. Cette thérapie permet également d’augmenter de façon significative la vitesse de conduction nerveuse dans la zone traitée.
La greffe de cellules stromales mésenchymateuses permet donc l’activation des cellules donnant naissance aux oligodendrocytes et la remyélinisation du tissu situé autour de la zone traitée.
Ces résultats préliminaires mettent en évidence une possible thérapie cellulaire pour la sclérose en plaques par greffe de cellules souches mésenchymateuses dans le cerveau.

Maladie : Sclérose en plaques
Modèle expérimental : Souris traitées à la cuprizone, modèle animal de la sclérose en plaques
Type d’étude : Approche thérapeutique
Laboratoire : Dr Salvador Martinez, Institut de Neuroscience, Université Miguel Hernandez, Alicante, Espagne
Financement : ELA

Source : J. Jaramillo-Merchán, J. Jones, J.L. Ivorra, D. Pastor, M.C. Viso-León, J.A. Armengól, M.D. Moltó, E. Geijo-Barrientos, S. Martínez. Mesenchymal stromal-cell transplants induce oligodendrocyte progenitor migration and remyelination in a chronic demyelination model. Cell Death Dis. 2013, 4(8):e779.  

Veille scientifique assurée en partenariat avec l’INIST-CNRS, Institut de l’Information Scientifique et Technique

p-cnrsfilaire_quadri