Efficacité dans le temps de l’enzymothérapie substitutive pour la leucodystrophie métachromatique aggravée



Publié le Mercredi 9 janvier 2013

La leucodystrophie métachromatique (MLD) est une maladie neurodégénérative de surcharge lysosomale due à un déficit d’une enzyme appelée l’arylsulfatase A (ASA), entrainant une accumulation de sulfatides.
Précédemment, des études sur des souris déficientes en ASA ont montré que l’enzymothérapie substitutive pouvait être un traitement prometteur.

La souris déficiente en ASA présentant une forme de MLD atténuée, elle ne permet pas d’étudier les réponses thérapeutiques liées aux symptômes neurologiques graves qui dominent dans la MLD. Des souris mASA-/- présentant une forme aggravée de MLD avec une démyélinisation progressive ont alors été générées puis traitées par enzymothérapie pendant 16 semaines, à raison d’une injection de 20 mg/kg d’enzyme humaine ASA normale par voie intraveineuse chaque semaine. Afin d’analyser les effets du traitement en fonction du stade de la maladie, l’enzymothérapie est injectée aux souris à 3 âges différents : 4 mois (stade pré-symptomatique), 8 mois (stade précoce de la MLD) et 12 mois (stade tardif de la maladie).

L’accumulation de sulfatides dans le cerveau, la vitesse de conduction nerveuse et les troubles du comportement sont améliorés seulement chez les souris traitées au stade précoce de la maladie démontrant ainsi que l’efficacité du traitement est âge-dépendant. Plus le traitement est commencé tôt, plus la maladie des souris s’améliore.

Maladie : Leucodystrophie métachromatique (MLD)
Type d’étude : Approche thérapeutique
Modèle expérimental : Souris mASA-/-, modèle animal de la MLD
Laboratoire : Dr Ulrich Matzner, Institut de biochimie et biologie moléculaire, Université Rheinische Friedrich-Wilhelms, Bonn, Allemagne
Financement : ELA

Source : F. Matthes, S. Stroobants, D. Gerlach, C. Wohlenberg, C. Wessig, J. Fogh, V. Gieselmann, M. Eckhardt, R. D’Hooge, U. Matzner. Efficacy of enzyme replacement therapy in an aggravated mouse model of metachromatic leukodystrophy declines with age. Hum Mol Genet. 2012, 21(11):2599-609.

Veille scientifique assurée en partenariat avec l’INIST-CNRS, Institut de l’Information Scientifique et Technique