Des cytokines pro-inflammatoires élevées chez les patients atteints du syndrome Aicardi-Goutières



Publié le Vendredi 9 mai 2014

inserm_48783

Le syndrome Aicardi-Goutières est une maladie génétique héréditaire caractérisée par une calcification au niveau cérébral, des atteintes de la substance blanche du cerveau et une augmentation de l’interféron alpha, protéine de la famille des cytokines dont le rôle est de défendre l’organisme des agents pathogènes.

Afin d’identifier les cytokines les plus prédictives du syndrome Aicardi-Goutières, une exploration large de l’expression de ces protéines est conduite dans le plasma et le liquide céphalorachidien de patients à des âges différents. Ainsi, le plasma de 22 patients portant des mutations connues est analysé et comparé à 8 sujets sains du même âge. En parallèle, un dosage des cytokines dans le liquide céphalorachidien de 33 patients, incluant les 22 malades précédemment testés, est réalisé selon la même méthode.

Une élévation significative de certaines cytokines comme le ligand FMS-like Tyrosine Kinase 3 (Flt3L), l´IP-10, l’interleukine (IL)-12p40, IL-15, le facteur-alpha de nécrose tumorale (TNF alpha) et le récepteur alpha à l’IL-2 soluble est observée que ce soit dans le plasma ou dans le liquide céphalorachidien des patients.

La plupart des cytokines diminuent de façon exponentielle avec l’âge, cependant il existe des cytokines comme l’IP-10 qui gardent un taux élevé au-delà de la petite enfance.

En conclusion les patients atteints de syndrome Aicardi-Goutières présentent une élévation de cytokines pro-inflammatoires au niveau du plasma et du liquide céphalorachidien. Certaines de ces cytokines restent élevées au-delà de la phase initiale de la maladie et pourraient représenter d’excellents marqueurs diagnostiques et thérapeutiques de la maladie mais aussi permettre une meilleure compréhension de la pathologie.

Maladie : Syndrome Aicardi-Goutières
Sujets : 22 patients et 8 sujets sains
Type d’étude : Physiopathologie
Laboratoire : Dr Adeline Vanderver, Centre de Recherche en Médecine Génétique, Département de Neurologie, Centre Médical National pour Enfants, Washington D.C., USA.
Financement : ELA

Source : A. Takanohashi, M. Prust, J. Wang, H. Gordish-Dressman, M. Bloom, G.I. Rice, J.L. Schmidt, Y.J. Crow, P. Lebon, T.W. Kuijpers, K. Nagaraju, A. Vanderver. Elevation of proinflammatory cytokines in patients with Aicardi-Goutières syndrome. Neurology 2013, 80(11):997-1002.

Veille scientifique assurée en partenariat avec l’INIST-CNRS, Institut de l’Information Scientifique et Technique

p-cnrsfilaire_quadri