Les projets PUSH

Les projets de type PUSH ont pour objectif de rassembler les experts/partenaires pour lancer des projets permettant de combler les « briques » manquantes par rapport aux objectifs de recherche d’ELA.

Les 5 projets PUSH suivants sont actuellement conduits:

Projet PUSH « Leucodystrophies indéterminées »

Ce projet Push sous la responsabilité du Pr. Jean-Louis Mandel a pour but de promouvoir l’identification de nouveaux gènes responsables de leucodystrophies indéterminées qui représentent 30% des leucodystrophies.
Budget : 250 000 €

Projet PUSH « Réparation de la myéline »

L’objectif de cette initiative consiste à développer des projets de recherche visant à tester des approches thérapeutiques pour la réparation de la myéline dans des modèles expérimentaux de leucodystrophies.
Budget : 250 000 €

Projet PUSH « Formation des jeunes cliniciens »

L’amélioration de la prise en charge médicale des leucodystrophies passe par le développement d’une formation médicale d’excellence de 6 à 12 mois permettant aux jeunes cliniciens de séjourner dans des services cliniques spécialisés et de bénéficier de l’expertise reconnue de grands spécialistes du domaine.
Budget : 300 000 €

Projet PUSH « Essais cliniques testant des antioxydants dans l’AMN »

Ce projet PUSH vise à développer des essais cliniques testant l’effet d’antioxydants chez des patients souffrant d’une adrénomyéloneuropathie (AMN).
Budget : 250 000 €

Projet PUSH « Diagnostic des leucodystrophies »

Afin d’améliorer le diagnostic des leucodystrophies, le Pr Jean-Louis Mandel propose de développer une méthode de diagnostic moléculaire pilote basée sur l’enrichissement d’ADN ciblé couplé au séquençage à haut débit de 64 gènes impliqués dans les leucodystrophies ou dans des leucoencéphalopathies avec des anomalies importantes de la substance blanche. Cette nouvelle technologie permettra un diagnostic plus systématique des leucodystrophies dont le gène responsable est connu. Le projet sera intégré dans une démarche globale au niveau national afin de s’assurer de la mise en place éventuelle d’un tel diagnostic dans les laboratoires hospitaliers. Dans l’optique de faciliter la recherche de nouveaux gènes inconnus, ce projet sera couplé avec le projet PUSH sur les leucodystrophies indéterminées en cours.
Budget : 94 000 €