Les différents types d’accueil

Lorsque le quotidien d’un adulte handicapé se limite à une vie à domicile, il existe la possibilité d’intégrer des structures spécialisées.

Celles-ci proposent un hébergement adapté au degré de dépendance de la personne et favorisent le développement de son autonomie.

 

Plus d’informations sur :

 

La scolarisation d’un enfant ou adolescent en situation de handicap

 

A travers la Loi du 11 février 2005, le législateur a souhaité renforcer le droit à l’éducation des enfants, quel que soit leur degré de handicap.

Ainsi, tout enfant en situation de handicap a droit à une scolarisation en milieu ordinaire, au plus près du domicile de ses parents. L’institution se doit d’adapter sa réponse aux besoins particuliers de ces élèves. Tout est mis en œuvre pour élaborer un projet personnalisé de scolarisation le plus opérationnel qui soit avec le soutien possible d’assistants d’éducation exerçant les fonctions d’auxiliaires de vie scolaires (AVS).

 

 

Les établissements d’accueil spécialisés pour adultes

Lorsque le quotidien d’un adulte handicapé se limite à une vie à domicile, il existe la possibilité d’intégrer des structures spécialisées. Celles-ci proposent un hébergement adapté au degré de dépendance de la personne et favorisent le développement de son autonomie.

Les Établissements et Services :

Ce sont des établissements sociaux qui ont vocation à accueillir des personnes lourdement handicapées dont la dépendance est totale ou partielle.
Elles nécessitent le recours à une tierce personne pour l'essentiel des actes de la vie courante, une surveillance médicale et des soins constants.

L'accueil en FAM se fait sur décision d'orientation de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Plus d'informations en cliquant ici

Elles accueillent des personnes handicapées ne pouvant effectuer seules les actes de la vie quotidienne. Leur état nécessite une surveillance médicale et des soins permanents mais pas intensifs.

L'accueil en MAS se fait sur décision d'orientation de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Plus d'informations en cliquant ici

Ces structures reçoivent en accueil de jour ou à temps complet, des personnes handicapées qui ne sont plus en mesure de travailler mais qui sont suffisamment autonomes. Ainsi, elles peuvent participer à des activités proposées par l'établissement.
Les personnes accueillies en FO sont moins dépendantes que celles qui sont orientées en MAS ou en FAM.

L'accueil en FO se fait sur décision d'orientation de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

 

Plus d'informations en cliquant ici

Ces établissements médico-sociaux offrent aux personnes handicapées suffisamment autonomes, la possibilité d'exercer une activité professionnelle (capacité de travail inférieur de un tiers à celle d'un travailleur valide) tout en bénéficiant d'un soutien médico-social.

L'orientation en ESAT se fait sur décision de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

 

Plus d'informations en cliquant ici