Vente de la FRIPERIE SAINT NICOLAS



Publié le Mercredi 4 octobre 2017

Carte non disponible

Date/Heure
Date(s) - 04/10/2017 - 07/10/2017
Toute la Journée

Lieux
Presbytère Saint-Nicolas


La Friperie Saint Nicolas a pour but de recueillir des vêtements, chaussures, jouets, linge d’ameublement, rideaux, petits articles ménagers, livres, disques et bric-à-brac divers … , de les vendre afin d’aider financièrement différentes œuvres caritatives en France et dans le monde.

LA FRIPERIE

Pour faire de bonnes affaires, éviter les gaspillages ou par souci d’écologie, la friperie est au carrefour de la solidarité. Bénévoles, donateurs, acheteurs et bénéficiaires sont les maillons de cette chaîne de la solidarité sans interruption depuis 1985.

Créée en 1985, la friperie Saint Nicolas s’est constituée en association humanitaire en 1997. Elle regroupe une cinquantaine de bénévoles, catholiques, protestants et personnes de bonne volonté du secteur de Sarreguemines.

Dépôt des articles

Les dons en très bon état sont à déposer les 1er lundi du mois de 13h à 16h, devant la porte en bois sur l’arrière du bâtiment du centre Saint-Nicolas, rue des frères à Sarreguemines.

Si le 1er lundi du mois est férié, le dépôt des articles se fait le 1er lundi du mois suivant.

Périodes de vente

Chaque année, 2 ventes ont lieu au centre Saint-Nicolas, 1 rue Saint-Nicolas à Sarreguemines, une au printemps et une en automne, chacune sur 4 jours.

La vente se fait au 2ème étage : bric à brac, jouets, luminaires, tapis, cd et livres, chaussures, rideaux, vêtements bébé & enfant etc. . . .  et au 3 ème étage : vêtements homme & femme.

Contact

Mr Robert Daniel : [email protected]

OEUVRES CARITATIVES AIDÉES

Après chaque vente le bureau décide de la répartition des fonds aux œuvres caritatives à Sarreguemines et dans des pays de l’hémisphère sud. Elle est soumise à l’approbation de l’assemblée générale.

A Sarreguemines, la friperie aide des personnes en difficultés par le soutien financier à l’équipe Saint-Vincent et à la Conférence Saint-Vincent de Paul, à la Diaconie Protestante, par des secours d’urgence, et la recherche médicale  avec l’association  ELA.