Rétrospective de la 19e édition de « Mets tes baskets et bats la maladie »



Publié le Jeudi 4 juillet 2013

DDM-MICHEL VIALA  LE DEPART DES FILLES DE "METS TES BASKETS ET BATS LA MALADIE" COURSE AUTOUR DU LAC DE LA RAMEE POUR L'ASSOCIATION ELA

C’est enfin les vacances ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ELA a pu compter, cette année encore, sur la mobilisation du plus grand nombre. Des jeunes dans les établissements scolaires aux enseignants coordinateurs, en passant par les soutiens médiatiques, tous se sont impliqués massivement pour sensibiliser le grand public au combat quotidien des familles et de l’association.

 

 

 

Pour sa 19e édition, la campagne solidaire « Mets tes baskets et bats la maladie » a mobilisé près de 400 000 élèves et enseignants et permis de collecter plus de 2 millions d’euros. Rappelons que depuis son lancement en 1994, cette opération a déjà rapporté 21,5 millions d’euros, soit plus de la moitié des sommes consacrées par ELA à la recherche médicale et à l’accompagnement des familles. C’est dire si l’implication des établissements scolaires est indispensable à l’association !

Des élèves très impliqués pour ELA

VALERIE TRIERWEILER LIT LA DICTEE ELAPremier temps fort de l’opération 2012-2013 : la 9e Dictée d’ELA du 22 octobre dernier. Cette année, c’est Alexis Jenni, lauréat du Prix Goncourt 2011, qui a prêté sa plume pour rédiger « Une paire de baskets pour deux », un texte inédit inspiré du combat des personnes atteintes de leucodystrophies et repris par des milliers de jeunes à travers toute la France. Bien plus qu’un simple exercice de grammaire et d’orthographe, il s’agit surtout d’un moment d’échange et de réflexion autour de la solidarité et du handicap. Valérie Trierweiler, la première Dame de France, a même endossé le rôle de professeur d’un jour, aux côtés de Guy Alba, pour lire la dictée au collège Evariste Galois de Paris. Et pour donner un écho particulier à l’événement, plus de 300 personnalités ont également fait leur entrée dans les salles de classe. Parmi elles, on se souvient notamment de la participation de Laurent Blanc, champion du monde de football et nouvel entraîneur du Paris-Saint-Germain, à Saint-Joseph de Tivoli à Bordeaux (33). Ou encore de celle d’Elodie Varlet, comédienne dans la série télévisée « Plus belle la vie », aux 350 étudiants de la Faculté catholique de Lille (59). Preuve que l’opération peut aussi toucher le monde de l’enseignement supérieur.

Kinball (2)Après ce temps de la réflexion, place à l’action. Du 22 au 27 octobre, pendant la semaine ELA, des écoles ont organisé un événement, le plus souvent sportif. Une façon symbolique pour les élèves de prêter leurs jambes à leurs camarades malades qui ne peuvent plus s’en servir. Au total, 477 établissements scolaires, soit plus de 143 000 élèves, se sont mobilisés pour l’association. Une action qui a pu être proposée tout au long de l’année. On retiendra, par exemple, la mobilisation du 22 mai dans l’établissement Immaculée Jean-Paul II de Saint-Grégoire (35), en présence du footballeur rennais Vincent Pajot, où 1 350 élèves ont tenté de battre le record du monde de la plus grande partie de Kinball, un sport québécois qui consiste à servir un ballon géant (1,22 mètres de diamètre pour 1 kg) à l’une des équipes adverses de façon à ce que cette dernière ne puisse le réceptionner avant qu’il ne touche le sol. En parallèle à ce fil rouge, les élèves ont également participé à des tournois de basketball, de football et de palet, mais aussi à des séances de zumba, une danse ultra rythmée. On se souvient aussi du rassemblement sportif et solidaire des 700 élèves de cinq collèges de Haute-Garonne (31), le 16 mai dernier, en présence de Jonathan Zebina, footballeur du Toulouse Football Club. A la fin de l’année scolaire, ce sont plus de 920 établissements scolaires, soit près de 270 000 élèves qui ont mis leurs baskets pour la bonne cause.

IMG_6723Troisième et dernier temps fort de l’opération : la 8e édition du Prix Ambassadeur qui récompense les élèves qui représentent le mieux les valeurs solidaires et citoyennes de la campagne « Mets tes baskets… ». Le 7 juin dernier, des centaines d’ambassadeurs étaient présents pour recevoir des petits cadeaux et un diplôme, symbole de leur engagement envers ELA. Présentée par Sandrine Quétier et Cyril Hanouna, présentateurs télé et parrains de l’association, la cérémonie s’est déroulée au Théâtre Marigny à Paris en compagnie des familles d’ELA et de nombreux autres invités, dont Zinédine Zidane. Un moment d’échange et d’émotion unanimement partagé.

 

Les adultes aussi mettent leurs baskets pour la bonne cause

MTBE (6)Parallèlement à l’opération « Mets tes baskets et bats la maladie » dans les écoles, les adultes ont suivi l’exemple de la jeunesse en participant activement à la campagne « Mets tes baskets dans l’Entreprise ». Ainsi, au premier semestre 2013, environ 16 000 collaborateurs de près de 80 entreprises ont déjà permis de collecter plus de 300 000 € au profit d’ELA au moyen de podomètres. Parions que le succès de cette opération verra l’implication de nombreuses autres entreprises d’ici la fin de l’année.

 

 

Rendez-vous l’an prochain !

Portrait DIcker 2A graver d’une pierre blanche : le lancement de la 20e édition de la campagne « Mets tes baskets et bats la maladie » aura lieu le 14 octobre avec la 10e Dictée d’ELA rédigée par Joël Dicker, prix Goncourt des Lycéens 2012. Ce premier temps sera suivi de l’événement sportif pendant la semaine nationale du 14 au 19 octobre. Comme d’habitude, les établissements scolaires pourront aussi organiser cette opération à une date de leur choix durant l’année. En attendant, l’équipe d’ELA souhaite aux élèves, professeurs, directeurs d’écoles, familles et parrains de passer d’excellentes vacances. A l’année prochaine !

 

Rétrospective en photos !

 


 
> Pour inscrire votre établissement l’année prochaine,
cliquez ici.

> Ou contactez :

Yann Laurain, responsable événements, au 03 83 30 98 14 ou par email :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Barbara Rabot, chargée de mission, au 03 83 30 98 16 ou par email :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message