Prix Ambassadeur 2013, un moment d’exception pour récompenser l’engagement des élèves – La vidéo est en ligne !



Publié le Vendredi 7 juin 2013

Pour la 8e édition de la cérémonie du Prix Ambassadeur, l’association ELA a donné rendez-vous, au Théâtre Marigny, aux élèves qui se sont le plus mobilisés durant l’année scolaire.

Dès 11 heures, dans l’atmosphère feutrée du Théâtre Marigny, les 203 ambassadeurs présents ont accueilli chaleureusement Cyril Hanouna et Sandrine Quétier, parrains d’ELA et animateurs de la cérémonie. Les deux présentateurs ont tout d’abord reçu sur scène Guy Alba, président fondateur de l’association, et Zinédine Zidane, parrain emblématique, venu une nouvelle fois montrer son soutien fidèle à ELA : « En tant que parrain d’ELA, je me dois d’être présent à cet événement du Prix Ambassadeur pour remercier tous les enfants pour leur mobilisation tout au long de l’année. C’est très important qu’ils continuent de penser aux familles concernées par la maladie ! »

Habituée de l’exercice puisqu’elle avait déjà présenté l’édition 2012, Sandrine Quétier tenait à souligner le travail extraordinaire fait autour d’ELA : « Je suis très fière d’être là aux côtés de l’association. Je suis admirative de l’engouement des jeunes, de cette mobilisation enthousiaste de tous. Aujourd’hui, cela fait chaud au cœur de voir que ces enfants se battent pour d’autres enfants et de les savoir réunis au Théâtre Marigny pour partager ensemble un moment fort. ELA est une grande famille, ensemble on arrivera à battre cette maladie, j’y crois, les enfants doivent continuer à se battre pour ELA. »

Il s’agissait en effet aujourd’hui de remercier les ambassadeurs pour leur engagement tout au long de l’année scolaire dans le cadre de la plus grande opération solidaire et citoyenne d’ELA : « Mets tes baskets et bats la maladie ». Lancée en 1994, cette campagne a permis de collecter cette année encore plus de 2 millions d’euros, une somme considérable qui permet à ELA d’assumer ses deux missions prioritaires : financer la recherche et accompagner les familles dans leur quotidien. Ce fut d’ailleurs le sujet de la première intervention lancée par Cyril Hanouna et Sandrine Quétier. Un moment fort en émotion avec un reportage vidéo tourné chez la famille de Margaux, atteinte d’une leucodystrophie, et de Solène, sa sœur jumelle. La petite famille au complet est venue témoigner devant tout le public de l’importance du soutien d’ELA dans le quotidien d’une famille touchée par cette terrible maladie. L’occasion également pour Karine, la maman, de remercier tous les élèves qui soutiennent ELA et de leur rappeler avec émotion l’importance d’avoir un regard bienveillant sur le handicap. C’est ensuite au tour du Dr Céline Bellesme, neuropédiatre spécialiste des leucodystrophies, de rendre compte des avancées médicales et de présenter les essais thérapeutiques en cours. Des explications simples pour bien faire comprendre à tous les élèves présents combien la recherche sur les leucodystrophies est compliquée. Les parents de Joris, qui participent actuellement à l’un de ces essais thérapeutiques, ont pu témoigner à leur tour du soutien d’ELA et du caractère fondamental de la recherche. Des interventions poignantes qui ont rappelé aux spectateurs les difficultés quotidiennes liées aux leucodystrophies et l’espoir que représentent pour eux les actions solidaires menées par les ambassadeurs. Le courage des familles a été applaudi avec émotion par l’ensemble du public.

Eric Nogaro, professeur d’EPS qui a organisé l’événement « Mets tes baskets et bats la maladie » dans son collège du Chesnay (78) en mai dernier, a rejoint la scène pour partager son expérience. Cette belle opération a été saluée par la Ministre déléguée à la réussite éducative, George Pau-Langevin, et par Stéphane Diagana, parrain et membre d’honneur d’ELA. Le champion d’athlétisme, régulièrement présent sur les opérations « Mets tes baskets… », a exprimé l’admiration que lui inspirait l’implication des jeunes.

En fin de cérémonie, les surprises réservées aux ambassadeurs ont fait la joie de tous. Mickaël Miro et Merwan Rim, deux chanteurs et parrains de l’association, ont pris leur guitare pour ELA et ont avoué être particulièrement émus de mettre leur talent au service de la lutte contre les leucodystrophies. Outre ces prestations très réussies, l’apparition de Gad Elmaleh a créé l’événement. L’humoriste, très touché par la cérémonie et l’engagement des familles et parrains de l’association, a profité de sa présence tous les soirs au Théâtre Marigny pour offrir un extrait de son spectacle aux ambassadeurs. Son sketch sur le football s’est révélé un véritable clin d’œil à Zinédine Zidane et a enchanté tous les spectateurs.

Si les ambassadeurs avouent tous avoir été très touchés par les témoignages des familles, ils ont également apprécié cette deuxième partie plus festive. Ainsi, Marion, 12 ans, collégienne en Haute-Savoie, témoigne : « Après avoir fait la dictée et collecté des dons dans mon entourage, j’ai couru pour les enfants d’ELA qui ne le peuvent pas et j’ai remporté le cross de mon collège. C’est pour ça que j’ai été nommée ambassadrice par mes professeurs. Aujourd’hui, je suis venue au Théâtre Marigny pour recevoir une récompense et rencontrer des malades, mais aussi des parrains de l’association. C’était très émouvant… Et j’ai adoré le sketch de Gad Elmaleh et les chansons de Mickaël Miro et de Merwan Rim ! »

La cérémonie s’est clôturée sur les paroles d’ « ELA, ELA » écrites par l’école de Mions sur l’air célèbre de France Gall. Une quarantaine de parrains ont entonné à la suite de Zinédine Zidane, Sandrine Quétier et Cyril Hanouna, ces paroles porteuses d’espoir : « Ensemble nous allons nous battre, ELA, ELA, on court pour toi. »

Retrouvez tous ces moments phares à travers les images de la cérémonie !

Pour plus d’informations, téléchargez le dossier de presse de la cérémonie : dossier de presse Prix Ambassadeur.

Si vous avez un code photos cliquez ici pour accéder à vos photos personnelles. Sinon voici un petit diaporama des photos d’ambiance :