Patrick Ducasse, Senior partenaire au Boston Consulting Group (BCG)



Publié le Jeudi 6 mars 2014

Patrick-Ducasse-web

Comment avez-vous connu l’association ELA ?

J’ai eu la chance il y a quelques années de rencontrer les dirigeants de l’association et de comprendre ainsi mieux le périmètre de leur action. Au sein de BCG, certains d’entre nous sont parents et ont eu envie assez spontanément de se mobiliser autour de la cause, notamment parce que nous avons été sensibles à tout le travail qui est fait au niveau des familles, de la recherche. BCG voulait soutenir un certain nombre de projets, et pensait que l’expertise de nos collaborateurs pouvait être utile à ELA. Nous avons donc commencé notre collaboration en mécénat de compétences notamment pour aider l’association à identifier les axes de développement possibles…

Comment vos équipes ont-elles réagi à ces projets ?

Cette collaboration a été très mobilisatrice en interne, les équipes ont été très impliquées, et ravies de l’être ! Il y a une forme de confiance qui s’est créée entre BCG et ELA.

C’est donc assez naturellement que vous avez décidé de participer à « mets tes baskets dans l’entreprise » quand cette campagne de mobilisation a été initiée ?

Effectivement. Dès que le projet nous a été présenté il nous est apparu cohérent d’y participer. Nous voulions être en quelque sorte des « pionniers » et dès l’édition 2011 nous avons mobilisé nos équipes. Depuis, nous avons participé chaque année, toujours avec autant d’enthousiasme…

Qu’apporte cette opération à vos collaborateurs ?

L’engagement dans la vie de tout citoyen me semble un acte important. Je pense donc que de plus en plus de collaborateurs en sont conscients. Grâce à des journées de mobilisation de ce type, ils sont heureux de pouvoir donner. Cette notion de don de soi qui se diffuse grâce à « mets tes baskets » stimule la volonté d’agir de tous. Cela motive les équipes et les fédère autour d’une cause, notamment parce que les enfants sont concernés et que cela touche plus encore chacun. Cette opération permet donc non seulement de créer une fierté au sein des équipes qui se sentent utiles mais également un élan solidaire, convivial, enthousiasmant pour tous. A mon sens, à cela s’ajoute le fait que pour BCG, cet engagement s’inscrit dans la durée. Nous savons tous que le combat va être long et difficile !

C’est un  message que vous voudriez partager avec d’autres entreprises ?

Très clairement. ELA a besoin de plus d’entreprises, de parrains, de soutiens en tout genre qui s’engagent dans la durée. Nous concernant, c’est désormais un événement marquant du printemps au sein de l’entreprise. Nous participerons en 2014. C’est sûr !