Mets tes baskets dans l’entreprise : « Les enfants ont montré l’exemple…. Depuis 2011, les entreprises peuvent aussi se mobiliser ! »



Publié le Jeudi 28 mars 2013

ELA-1603

Guy Alba, président de l’association revient sur la création de « Mets tes baskets dans l’entreprise », campagne solidaire dans l’entreprise. Une opération de communication interne mobilisation les collaborateurs autour d’un concept simple : multiplier ses pas pour ELA, le temps d’une journée placée sous le signe de la solidarité tout en prenant conscience de son capital santé.

Depuis 1994, l’association a lancé un dispositif de mobilisation du monde scolaire. En 2011, elle décide de se tourner vers le milieu de l’entreprise. Racontez-nous ce choix ?

ELA est avant tout une association de parents d’enfants malades mais aussi d’adultes touchés par les leucodystrophies. En ce sens, s’adresser aux enfants nous a semblé être une priorité : symboliquement, ils prêtent leurs jambes à leurs petits camarades malades. Pour une fois, l’exemple vient donc des enfants. Dans un schéma classique éducatif, ce sont plutôt les parents qui montrent le modèle de vie et éveillent à la solidarité leurs enfants. Avec ELA, en quelque sorte, nous avons inversé ce schéma ! Mais il fallait désormais que les adultes puissent s’approprier l’action : « vos enfants le font, pourquoi pas vous ? »… C’est là que nous avons commencé à réfléchir à une opération qui permette cette passerelle intergénérationnelle…

 

…Pour toucher les adultes, vous avez donc décidé que le concept devait passer par l’entreprise ?

Effectivement… Pour l’instant nous sommes partis du constat d’un vrai phénomène sociétal : les entreprises commencent à se préoccuper sérieusement du bien-être de leurs collaborateurs au travail et de l’amélioration
générale des conditions de travail. En parallèle, même si nous sommes encore en retard par rapport à certains pays sur ce point, la notion de développement durable notamment dans sa dimension solidaire commence à
prendre tout son sens en France. L’entreprise a désormais une vraie responsabilité dans la démarche solidaire de notre société. Tous les éléments étaient donc réunis pour travailler sur un projet qui permette à la fois d’aider
l’individu à se sentir bien dans son entreprise et à l’entreprise de jouer son rôle dans le combat solidaire. Je pense même qu’un vrai mouvement profond est en train de se dégager et qu’à titre personnel chacun est plus
attentif au sens donné à sa vie. Je ressens la nécessité de chacun, entreprises et individus, de se recentrer sur cette prise de conscience et de favoriser les initiatives solidaires. Quelque part, le concept de « Mets tes basket
dans l’entreprise » répond à cette problématique. Elle est un exemple, parmi d’autres bien sûr, de ce qui peut participer à cet élan de solidarité.

Justement ce concept de « Mets tes baskets dans l’entreprise », comment l’avez-vous construit ?

Nous avions acquis la certitude qu’un projet dans le monde de l’entreprise devait faire référence dans les actions de mobilisation au profit d’ELA mais il nous restait effectivement à trouver le concept ! En partant du principe
de la réalité et donc de la nécessité de préserver le temps de travail du collaborateur… Nous voulions imaginer une opération qui ne perturbe pas la journée de travail et en même temps marque chacun des participants sur
deux aspects. D’abord l’aider à prendre conscience de son capital santé. L’OMS préconise de marcher 10.000 pas par jour et nous sommes souvent, dans des emplois sédentaires, bien loin de ces objectifs sans le savoir…
Ensuite bien sûr, c’est quand même notre vocation, profiter de cette journée pour sensibiliser le plus grand nombre aux leucodystrophies…. A cette époque, en 2010, nous avons rencontré la Française des Jeux avec
qui nous entretenions depuis longtemps des relations de partenariats solides. C’est ensemble que nous avons imaginé le dispositif et trouvé la base qui allait nous servir de levier : le podomètre. Avec un podomètre, chacun
prend conscience du nombre de pas réalisés dans sa journée… et en même temps il est un outil efficace pour convertir ses pas en don…

 

Vous avez donc créé ce concept simple de 1 pas = 1centime d’euros… et testé ce dispositif dès 2011 ?

Oui. Une fois l’idée trouvée, le kit de communication pensé pour accompagner les entreprises dans leurs démarches, il nous a fallu convaincre les dirigeants de nous accompagner. Nous avons donc commencé à
démarcher les entreprises et à présenter le dispositif. En juin 2011, 14 entreprises ont réalisé 16 millions de pas pour ELA… et nous avons ainsi collecté 163.000€. Nous avons eu de très bons retours, de la part des dirigeants
comme des collaborateurs. Le concept est simple à mettre en place et à expliquer, il crée de la convivialité… Et le temps d’une journée, toutes les différences s’effacent, quel que soit le niveau de hiérarchie on est unis pour
une même raison : faire le plus de pas possible au profit d’ELA. Fiers de notre projet, nous l’avons présenté avec la FDJ aux Trophées Sporsora et nous avons gagné le trophée dans la catégorie «engagement sociétal»…
En 2012, il nous fallait donc convertir ce succès en multipliant les entreprises participantes. Nous sommes loin d’avoir gagné ce pari mais nous progressons… Nous avons quasi triplé le nombre d’entreprises. Bien sûr, pour 2013, nous sommes encore plus ambitieux. Nous sommes toujours aussi persuadés que, malgré le contexte économique difficile, cette campagne « Mets tes baskets dans l’entreprise » est destinée à un bel avenir pour ELA.

 

Pour vous inscrire directement cliquez ici