Brigitte Macron a lancé la 24e campagne « Mets tes baskets et bats la maladie » dans les écoles



Publié le Mardi 17 octobre 2017

La Dictée d’ELA, qui marque le lancement de «Mets tes baskets et bats la maladie » dans les établissements scolaires, a été lue lundi 16 octobre par Brigitte Macron au collège Georges Courteline dans le 12e arrondissement de Paris.
En présence de Guy Alba, Fondateur de l’Association, de Léonie, petite fille touchée par une leucodystrophie et de ses parents, Brigitte Macron et Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, ont dicté aux élèves d’une classe de 5e le texte rédigé par Leïla Slimani (Prix Goncourt 2016), également présente, intitulé « Des histoires sans fin ».

 

Une Dictée pour sensibiliser au combat d’ELA
Le texte inédit a permis de sensibiliser les élèves aux leucodystrophies et plus généralement au handicap, à la tolérance et à la solidarité. Suite à la Dictée, les élèves ont pu poser leurs questions aux intervenants sur la maladie, sur Léonie et sur le rôle d’ELA. Guy Alba a défini les leucodystrophies et a souligné le rôle majeur des élèves : « l’énergie qui nous est transmise à nous parents d’enfants malades est essentielle pour continuer le combat et battre un jour les leucodystrophies ». Pour Brigitte Macron, il est important de donner de la visibilité à l’Association et de « retrousser ses manches pour battre cette maladie génétique ». Elle a ajouté qu’elle était très heureuse d’être à nouveau dans une salle de classe : « tout ce qui concerne le combat des enfants fait partie de nos combats… notre plus grand honneur est de défendre ceux qui ne peuvent pas forcément se défendre ». Jean-Michel Blanquer a quant à lui remercié les élèves et a précisé : « ce que l’on voit à travers cette campagne, c’est non seulement la solidarité directe d’enfants avec d’autres enfants atteints de la maladie, mais aussi tout simplement le sens de la solidarité ». De son côté, Leïla Slimani a loué l’engagement des élèves et a également insisté sur l’une des valeurs clés de la campagne, la solidarité : « Les autres, c’est nous. Etre solidaire ce n’est pas seulement un don de soi, c’est aussi une forme de dignité vis-à-vis de soi-même ».

 

Des élèves d’autres pays participent en direct !
Des élèves du collège français de Reus en Catalogne (Espagne) et du Cycle d’orientation de La Gradelle à Genève (Suisse) ont participé à l’opération en même temps que leurs camarades français. Pour la première fois et grâce à une retransmission en direct, ils ont pu écrire le texte de Leïla Slimani et poser leurs questions aux intervenants. Interrogé sur la dimension internationale du combat d’ELA, Guy Alba et Jean-Michel Blanquer ont souligné qu’il était très important de combattre partout une maladie qui ne connaît pas de frontières.

Les élèves scandent le prénom de Léonie
Après la Dictée, plus de 150 élèves du collège portant le t-shirt d’ELA se sont rassemblés dans la cour autour de Léonie et des intervenants pour une photo de groupe. Avant de quitter les lieux, Léonie esquisse un large sourire : de nombreux élèves se sont rués aux fenêtres des salles de classe pour scander son prénom durant plusieurs minutes. Une manière naturelle pour eux de soutenir la petite fille, qu’ils avaient découverte auparavant à travers un reportage vidéo sur son quotidien. Grâce à cette campagne, les élèves savent pour qui ils se mobilisent : pour Léonie et tous les enfants et adultes touchés par une leucodystrophie.

La Dictée d’ELA est lue, partout en France entre le 16 et le 21 octobre dans 2 500 établissements scolaires. 275 000 élèves y participent ! Après le temps de la réflexion, place au temps de l’action : 350 000 élèves issus de 1 300 établissements mettront leurs baskets lors d’événements sportifs ou culturels organisés par les établissements : ils prêteront symboliquement leurs jambes aux enfants d’ELA qui ne peuvent plus s’en servir et collecteront autour d’eux des fonds pour l’Association.
L’engagement des élèves permet chaque année à ELA de financer la recherche médicale et l’accompagnement des familles : 50% des fonds affectés par l’Association à ces deux missions proviennent des dons collectés par les élèves dans le cadre de la campagne.

Tout au long de la campagne, ELA peut également compter sur le soutien sans faille des familles adhérentes de l’Association qui se rendent dans les établissements scolaires pour sensibiliser les élèves à la maladie ainsi que sur la mobilisation de nombreuses personnalités du monde du sport, de la chanson, du cinéma, de la télévision  qui se rendent dans les écoles pour la lire la Dictée ou participer à l’opération « Mets tes baskets pour ELA ». L’Association les en remercie chaleureusement.

Crédits photos : André.D

Découvrez ou re-décrouvez la lecture de la Dictée d’ELA par Brigitte Macron et Jean-Michel Blanquer ci-dessous :